INP 1

Comment communiquer avec le système nerveux et les fascias? Cette formation permet de tester et rééduquer les systèmes Oculaire, et Vestibulaire mais également de déparasiter les cicatrices et troubles bio-électriques.

TARIFS

  • Formation : 890 €
  • Frais annexes : 40 €/jour (pauses-déjeuners-frais de salle)

Pour qui ?

  • Tout professionnel de santé et du sport

Où et quand ?

  • Nantes > 8-9-10 Avril 2021
  • Théorie sur la science du testing musculaire + pratique et erreurs communes.
  • Corrections préparatoires du système nerveux.
  • Les bases de la neurologie pour le mouvement.
  • Pièges bioélectriques et structurels : jambe courte, cicatrices, bijoux, tattoos, amalgames ou appareil dentaire. Apprenez à utiliser un protocole d’identification de l’influx électrique du corps, les effets nuisibles possibles et comment neutraliser ces signaux perturbateurs et leurs ancrages dans le cerveau.
  • Libération des ancrages émotionnels dans les tissus avec et sans acupression.
  • Testing des sutures crâniennes. Pourquoi ? Elles peuvent affecter les glandes et différentes parties du cerveau, en plus de nuire à l’activation adéquate de certains groupes musculaires, tels que les adducteurs des haches et les fléchisseurs du cou.
  • Séquences en muscle testing pour évaluer si les interférences sont de sources collagéniques ou neuromusculaires. Pourquoi ? Dans le cas de sources purement collagénique, nous utilisons des outils et une rééducation posturale.
  • Correction sensorielle du capteur podal et normalisation du fascia postérieur superficiel. Pourquoi ? Les pieds sont la seule structure en contact avec le monde physique. Tout problème de proprioception émanant de ceux-ci créera un déséquilibre dans tout la structure du corps.
  • Théorie sur la Neurostimulation et le Biofeedback. Quand, comment et pourquoi ?
  • Rééducation du système vestibulaire : déceler et corriger les asymétries entre les canaux semi-circulaires ou les organes otolithiques (saccule ou utricule). Pourquoi ? L’oreille interne peut entraîner des problèmes posturaux, d’équilibre et d’activation musculaire, en particulier des extenseurs du corps.
  • Rééducation du système oculomoteur : déceler et corriger les asymétries au niveau des cadrans oculaires, avec des exercices associés aux muscles, nerfs crâniens et parties du cerveau associés. Pourquoi ? Les yeux sont connectés à chaque muscle du corps et le prépare au mouvement. Près de 40% de notre proprioception et des zones du cerveau y sont rattachées. Un débalancement des mouvements oculaires entraîne à coup sur des problèmes musculaires, entre autres !
  • L’utilisation du réflexe vestibulo-colique pour la réhabilitation ou la performance. Si vous ne pouvez bouger convenablement votre tête dans toutes les directions en regardant une cible ou si vous avez le mal des transports, peut-être que ce réflexe est mal intégré chez vous !

témoignages

Caroline M.

4/5

« Une autre approche très intéressante mais qui demande au début en tout cas de la concentration et de la pratique »

Létitia G.

4.5/5

« Efficacité et simplicité des tests présentés. Facilement applicable en cabinet »

Audrey P.

4.5/5

« Compétence irréprochable, connaissance spectaculaire, dynamisme immense, champs de compétences transdisciplinaires pour valoriser les échanges »

Benoît L.

5/5

« L’originalité de l’approche avec ses effets immédiatement testables, son efficacité visible dans les démos avec les participants. Le recoupement de certains points avec les autres modules : si on en fait plusieurs, une complémentarité apparaît et renforce les acquis. « 

FORMATEUR

Nicolas DESJARDINS

Expert en neurologie postural et en neurothérapie (Montréal)