Système Myonik

Technique de relâchement rapide par voie réflexe.
Auto-correction articulaires, Auriculothérapie….

TARIFS

  • Formation : 890 €
  • Frais annexes : 40 €/jour (pauses-déjeuners-frais de salle)

pre-requis

Pour qui ?

  • Tout professionnel de santé et du sport

Où et quand ?

  • Nantes > 15-16-17 Avril 2021
  • Révision des corrections du fascia, selon le cours INP 1 – Niveau 1
  • Tous les tests articulaires, ainsi que le sens de correction qui aurait été exécuté traditionnellement en thérapie manuelle, pour ceux qui peuvent légalement performer des mobilisations.
  • Identifier si le fascia, le muscle ou le système lymphatique est à corriger de façon prioritaire. Avec cette méthode, le thérapeute peut identifier quelle structure nuit aux autres et donc procéder à sa normalisation. Il se produit alors un effet domino sur les autres structures impliquées, mais non causative.
  • L’intégration du testing musculaire pour finaliser le travail correctionnel. En s’assurant que tous les muscles activent bien en isolation, cela permet de témoigner que le système se normalise.
  • L’intégration de testing du système lymphatique et technique de correction avec le INP-Fascia Tool. Parfois les muscles n’activent pas à leur plein potentiel à cause de blocages au niveau des ganglions lymphatiques.
  • L’évaluation des fuseaux neuro-musculaires lents, rapides et de l’organe tendineux de Golgi, façon INP. En dehors du concept de tension et d’étirement musculaire, les structures neurologiques peuvent emmagasiner certains messages d’erreurs, dans un contexte de protection habituellement, qui doivent être normalisés pour un retour à 100% au niveau de la normalité du client. Autrement, ces messages d’erreurs vont entraîner de nouveaux mécanismes de protection et défaire le travail du thérapeute.
  • Technique de relâchement musculaire, le ‘schtong’, provenant des rebouteux. Cette technique permet un relâchement instantané des tensions musculaires les plus tenaces.
  • Technique de relâchement rapide du trapèze par voie réflexe, en utilisant le réflexe de la marche.
  • Technique d’auto-correction de la symphyse pubienne. Cette technique est très efficace comme elle permet de stabiliser/libérer des structures plus complexes à travailler avec les mains en temps normal.
  • Techniques d’auriculothérapie pour le dos et le cou. Grâce avec des tractions précises au niveau des oreilles, une réponse neurophysiologique entraîne un relâchement de certains groupes musculaires. En plus, cela reset la représentation énergétique du corps.

FORMATEUR

Nicolas DESJARDINS

Expert en neurologie postural et en neurothérapie (Montréal)